Blessed In Sin

Par le Sang du Christ tracks

Lyrics

1. AVE REGINA COELORUM

Ave Regina Coelorum, iter para tutum.
Ecce ancilla domini fiat mimim secundum verbum tuum.

Ave Lilith! Candor est lucis aeternae,
Et speculum sine macula Luciferi majestatis.

Tantum ergo sacramentum veneremur cernui,
Et norum doccumentum antiquo cedat ritui.

Regina coeli laetare in saecula saeculorum laudabunt te.
Luciferus vobiscum et cum spiritutuo.




2. VEUALIAH

Par les pouvoirs qui m'ont été conférés, je te commande
Veualiah de détruire mes ennemies. Veualiah!
(Et ego ad te domine clamavi,
Et mane oratio mea praeveniet te.)

Esprits infernaux je vous commande de venir ici
Et de plier genoux car je connais vos noms,
Je suis seigneur de toute éternité.
Puissances infernales, tourmentez-la,
Que mon athamée dans cette dagyde
Soit la porte de tous les fléaux,
L'expiation de toutes ses fautes,
Veualiah, venge-moi!

Par le feu: je brûle ton âme
Par l'air: j'infeste ton esprit
Par la terre: je couvre ta vie
Par l'eau: je noie ton espoir

Je t'invoque seigneur du sud pour le feu,
Je t'invoque seigneur de l'est pour l'air,
Je t'invoque seigneur du nord pour la terre,
Je t'invoque seigneur de l'ouest pour l'eau.

Toi qui m'appelles, pose ton genou au sol,
Depuis longtemps tu es des nôtres et jamais tu n'as trahi
Tes voeux seront exaucés, tes ennemies exterminées!

Fait la sombrer dans la folie,
Exauce ma volonté seigneur, et va en paix.

Fiat voluntas mea.

Démonesses faites qu'elle ne connaisse plus que peurs et cauchemars
Amantes infernales, faites lui payer le prix de son orgueil
Par le pouvoir des légions accomplissez ma vengeance,
Puissants seingeurs de l'autre monde accordez moi
De voir son corps croupissant.

Veualiah, je te remercie de ta présence et je te libère
Forces élémentaires, partez je le veux, je l'ordonne!
Fuyez à l'instant même!
Forces de l'eau, de l'air,
De la terre et du feu je ne vous vois plus,
Vous N'êtes plus là, je suis seul.
Lilith-Lucifer, je vous remercie de l'aide
Que vous m'avez apportée, je me mets sous votre protection.

Ego, ego, ego sum ..... sacerdos Lilith in aeternam, amen.




3. UNDER THE RULES OF THE GOLDEN CALF

The 3 sisters have begotten the 3 scourges of mankind,
Destroying the strong values of ancient philosophies to
Impose in blood the lies of their evil empire.
We had to endure the reign of the Occupation Government
The 3 sisters are falling into pieces,
The veil which hid your obscenity fell down
On the rotten grounds of your lies,
From your sterile ashes will rise again the lights.

You must not murder: war religions & insane slaughters;
You pretend to be goodness' servants:
You're Satan's Lunatics!
You must not make for yourself a carved image,
Any form like anything that is in the heaven's above...
Cults of illusions, religion of fantasy:
You pretend to be god's servants: you're Satan's Slaves!

Under the rules of Golden Calf

We have had to endure without lowering centuries of lies,
Slaughters & pain.
Crouch you & moan in your laughable forteress,
Cos's we're back to defeat you and your petty God!

You must not desire your fellowman's wife:
Rape & depravity behind the mask of serenity ;
You pretend to be the moral's keepers :
You're Satan Worshippers!

Neither you must selfishly crave your fellowman's estates:
you preach humility and modesty;
Thefts, plunders in violence for gold ?
money: you're Satan's seers

Under the rules of the Golden Calf




4. HENOCHIEL CHAPITRE DERNIER, REVELATIONS

Alors que j'entrais en prière, la main de L'Éternel
S'abattit sur moi.
Ce fut un ange à l'aspect d'homme de la tête
Jusqu'aux reins, mais dessous tout était brasier
Et flammes étincelantes.
Il me transporta dans une tornade ardente
Et m'enleva de la terre pour m'emmener au royaume du ciel,
Puis il me tendit une clef qui était d'or
Et de diamants purs et alors,
J'ai ouvert la grande porte
Et je suis entrée dans la grande salle.

Et voici que je voyais mille
Abominations reptiliennes et bestiales,
Dansantes et gémissantes dans la fournaise
Qui ne me brûla point.
Des milliers d'êtres, pareils aux hommes
Et aux femmes de la Terre,
Bien que portant de majestueuses ailes de plumes blanches,
Pleuraient, le visage tourné vers l'Orient.

Au milieu de la pièce,
Je pus voir un trône d'airain
Sur lequel siégeait un être de lumière
Il me parla en ces termes:
"J'agirai avec fureur contre ceux qui ont créé
De faux livres et ont juré contre moi.
Mon coeur ne connaîtra pas la pitié et
Je n'aurai point de miséricorde.
Leurs cris et leurs supplications
Ne parviendront pas à mes oreilles."

Il avait un membre d'homme, dressé
Et turgescent et il s'accouplait avec la femme écarlate.
Puis un ange apporta 7 parchemins scellés à Lucifer.
Il s'exclama :
"Ma fureur sera sur vous,
Et nul n'échappera à mon courroux! "

Il ouvrit le premier sceau,
Alors apparut un cavalier portant une couronne et un arc
Sur une monture blanche et il dit: " Je suis le vainqueur! "

Au deuxième sceau apparut un cheval roux monté par un
Guerrier portant une épée. Il s'exclama:
"Je suis qui détruit la paix afin que les hommes s'entretuent."

Lorsque le troisième sceau fut ouvert, je vis un cheval
Noir monté par celui qui porte la balance qui déclara :
"Celui qui est juste ne périra pas! "

Pour le quatrième sceau apparut un cheval émeraude,
Et celui qui le guidait se nommait Mort,
Et le séjour des morts l'accompagnait.
Et il dit:
"Je serais la mort par les guerres,
Les famines, les bêtes sauvages et les maladies! "

Au cinquième sceau, les âmes des justes morts sur les
Bûchers ou à cause de leur fidélité au vrai dieu,
Demandèrent vengeance.

Lorsque le sixième sceau fut brisé. Lucifer dit:
"Toute la création 'appartient pleinement,
Ainsi qu'à celles et à ceux qui me servaient,
Et il en sera toujours ainsi.
Désormais, le pouvoir nous est rendu de battre les armées céleste. "

Puis il proféra des paroles inversant les lois morales
Et autres érigées par les hommes dans le mensonge
Et il clama la nouvelle vérité.

Enfin le septième sceau fut brisé
Et les nouvelles lois agirent sur toute la création.
Aussi, l'archange exterminateur, Samaël,
Et les ministres de la cours suprême, Abanddon,
Astaroth et Moloch tous armés terriblement pour le combat,
Décapitèrent le Christ, son Père et leurs légions, et
Ils offrirent leurs dépouilles en pâture
Aux vautours et aux porcs.

Lilith s'assit sur son trône à gauche de Lucifer.
Après avoir massacré les Saintes Prostituées et Marie,
Mère de Dieu,
Elle ordonna aux créatures vivantes volupté et luxure.
Dès lors, l'avènement du seigneur connut un début
Qui ne connaîtra pas de fin.

Ainsi je fus ramené en mon lieu de prière afin de raconter
Ce qui doit advenir, car toutes ces prophéties
Sont véridiques et nul ne doit jamais modifier
Ce que j'ai rapporté car telle est la volonté de notre
Seigneur qui m'a choisi pour être son prophète auprès des hommes

Le Seigneur ajouta:
"Je serai bientôt parmi vous mes enfants. Amen. "

" Que la grâce du Seigneur soit avec vous mes frères
Car son règne arrivera bientôt! "




5. PAR LE SANG DU CHRIST

Par le sang du christ: nous laverons
Les souillures qu'ils nous ont imposées!
Par le sang du christ:
Nous abreuverons nos armées assoiffées!
Par le sang du christ :
Dans le saint Graal la nouvelle alliance sera scellée!
Par le sang du christ, et par ses entrailles arrachées,
Nous fêterons notre victoire!

La voix désespérée des anges, pareille aux éclairs
Nourrissait l'âme des fidèles de Lucifer.
Comme exaltés par l'archange déçu pleurant la chute
Imminente du très-haut nous dûmes gravir
Les immensités céleste afin d'ouvrir les portes
Du temple comme les lèvres humides de vierge
Et nous abreuver aux sources anciennes nous souillées
Par la judéo-chrétienté afin d'ériger une nouvelle volupté.

Le hiérophante que je suis, dût réveiller vos moelleuses
Consciences abruties par ces siècles d'impiété et alors
Nous nous élevâmes vers le trône visqueux et nauséabond du
Vieillard rabougri afin de le maudire enfin.
Le malheur posait des ailes de blanche pureté
Au dos lacéré des anges et les créatures de dieu
Qui ne furent pas massacrées, aux pires obscénités.

L'oeil des séraphins était un bleu mystère mouillé par
Quelque larme glaciale à l'écoute des paroles
Qui fixaient leur nouveau sort.
Le serpent fut couronné et
Eux furent condamnés à manger la poussière.

Lucifer, dieu de lumière, créateur primordial,
Assis sur son trône de diamants et d'émeraudes s'écria:
"La victoire nous récompense,
Vos péchés vous sont tous pardonnés;
Gloire à Cain, malheur à Abel.
Yahvé et ses armées sont enfin écrasées :
Tout cela n'était que pure vanité! "

Les archanges et les puissances chevauchèrent aux côtés de
Lucifer-Lilith,
Ils répandirent guerres et atrocités
Comme une divine revanche et précipitèrent
Les saintes armées au fond du précipice,
Au nom de la pureté, sous le commandement d'Abaddon,
Moloch et Astaroth.
Ceux qui furent l'humiliation du
Très-Haut devinrent son expiation par la mort de
Gabriel et Michel sous les coups de Samaël.

Ave imperator, morituri te saluant.

Asmodée réduisit au vice le plus immonde les saintes
Et les saints des faux dieux et les idoles furent brûlées.
Sous le commandement de Belzebuth,
La nef des fous s'emplit de Jésus, Noé,
St Pierre et Lazare, Judas et Moïshé,
Laissant à la dérive ce carnaval de fous,
Avec ses rois, ses reines, ses sujets, tous égaux,
Tous boffons, de Moïshé à Mahomet,
Tous chassés de notre univers,
Car de terre ils n'ont pas,
Pas plus que de dieu ou de droits!




6. MYSTERIES

(No lyrics available)




7. TO THE HORNED KING AND GREAT MOTHER

The white celebrants are entering into the Nemeton,
Template made of sacred trees and Holy Bushes.

The incense is burning, the moon is full, all scents are
Mixing, priests & priestesses are starting the chant. Brothers & Sisters gather to honour the gods,
Surrounded by the twelve statues of the Mag Sleg.

We raise our hands towards the Stars,
Like our forefathers, we worship the real divinities.

Praise & Honour to Cernunnos, eternal hail & devotion
To the great mother. The deers & does are going to the
Sabbath, our spirits travel in animals' bodies.

Dressed in white and gold, Almighty celebrants,
Kernun & Bellisama are gathering once again,
A new cycle is starting, a new birth after death,
A new area banishing the false one god.




8. ISTAR-SAME-SARRAT

Istar, queen of the gods, mother of the initiates,
Listen to my call, answer my questions.

Endless are the psalms I sing for you Istar,
Queen of lust & sexual delight,
I Sangsu, have presided over your cult for millenia.
Open the template of lust,
Vomit the spunk at the virgin's face.

Istar-Ina-Same-Sarrat, Nin-Kaskassu, Belit-La-Mahar,
Istar-Nawir, Istar-Mussalim-Apli-Su, Istar-Umi, Ili-Istar.

Gorgeous queen, mistress of all gods & humans,
Full of love, full of hate, defender of your flock,
Revive in me the holy flame which burns in you,
Call me like your king to sit on the throne with you.

I call thee Ramku, for the aspersion with the lustral water
Our flock must be purified before the ritual orgy,
Istar, Inanna come for the almighty celebration.

Istar, vengeful mother, destroy all the false templates,
Claims your sons to the battle & victory.
Burn the unfaithful priests who have forgotten you,
And raise the House of the Ancient Gods!




9. ORAISON SATURNIENNE

Plus aucune raison de vivre,
Mon âme ne trouvera pas le repos
Cerné par les ténèbres et la tristesse
Et même les vitraux de ma cathédrale sont fanés
L'hiver vient comme la mort inattendu indésiré

Une image d'automne comme un voile qui tombe sur mon âme
Un regard vers le futur comme un horizon rabougri
Une vision d'un temple profané détruit
Le son d'hymnes tristes que l'on chante pour rien
Une Oraison Saturnienne

Le jardin fut corrompu par les mensonges du divin
La lumière du soleil a l'éclat des ténèbres
Mes rêves s'en sont allés loin de cette contrée
Je suis seul avec le malin le seul à me tendre la main

Bientôt les ramures de mon âme
Tomberont en lambeaux de satin desséchés
L'orchidée ne fleurira plus désormais
En un dernier éclair de lumière
Je nagerais vers Saturne émeraude
Dernière Oraison Saturnienne




10. ODE OBSCURE A LA DAME NOIRE (PART 2)

(Instrumental)