Carnal Lust


Carnal Lust
L. Chuck D. (Vocals, Guitar No Return, ex-Yorblind, ex-Mortal Remains), Kyrcnos (Bass ex-Deus Despectum), Ludo (Guitar founder member), Jérome (Drums, Back Vocals), Rémi (Guitar ex-Vaginal Chicken, ex-Kronocorps, ex-Lunbeng-K), Nickro (Vocals, Bass founder member), Deth'met (Bass), Mike (Guitar), Jeff (Bass, Back Vocals), Nils (aka Nico) (Guitar)

CARNAL LUST a été formé en 1998 dans la banlieue parisienne, il se composait à l’époque de trois musiciens, amis de longue date (LUDO, GEGE et NICKRO).

Après un an de recherche subliminale, nous avons proposé notre première démo enregistrée dans des conditions extrêmes et underground, dans la pure tradition du punk et du death-metal. Cette décadence sonore s’appelait « Human Die » ! En 2001, une rencontre va bouleverser notre devenir ! La possibilité nous est offerte par Mr FRANCX d’enregistrer notre deuxième démo.

Celle-ci marque alors la consolidation du style enfin défini de CARNAL LUST! « Prepare Your Soul » est plus que bien accueillie dans les milieux underground et nous permettra d’effectuer un bon nombre de concerts, dont certains en tête d’affiche. Notre réputation est désormais forgée.

Grâce à cette expérience acquise nous pourrons démarcher les labels pour une éventuelle signature. Diamond Productions se montrera le plus réceptif et nous proposera le meilleur contrat en décembre 2002. De cette signature, naîtra notre premier album, le justement nommé « Whore Of Violence ».

Celui-ci sera accouché dans la douleur en dix jours de gestation au Soulsol studio sous l’égide de Mr FRANCX. Deux mois de soins intensifs en pédiatrie mixée seront nécessaires à la présentation du bébé en Mars 2003.

Les réactions positives ne se font pas attendre et les propositions de concert pleuvent sous un vent de folie qui nous emportera au quatre coins de la France, de Navarre et d’Europe ! En Octobre 2003, pour des raisons personnelles, Nickro quitte le navire et laisse le micro libre. Ce dernier retrouvera un maître en la personne de L.

CHUCK D. en Janvier 2004.

Mois plus que faste pour CARNAL LUST, puisque NILS, et DEATH’MET, respectivement guitariste soliste et bassiste hétéroclite, scelleront le nouveau line-up ! Cette liaison dangereuse donnera vie quatre mois plus tard au premier bâtard du désormais quintette. Fort de notre nouvelle orgie bestiale, nous nommerons notre excrétion « Rebirth in Hate ».

Toujours sous l’égide Diamond prod.. Celui-ci plus violent, plus mélodique, plus élaboré et mieux produit ne tardera pas à nous emmener des critiques dithyrambiques traînant en son sein son lot de concerts.

Ainsi notre nouvelle mouture donnera moult dates au travers de l’hexagone. Depuis maintenant deux mois, l’entité CARNAL a décidé de stopper toutes activités scéniques afin de pouvoir se consacrer à l’écriture de notre prochain méfait. La tendance se confirme dans ce style si particulier qui nous caractérise : « le mariage improbable de la vague suédoise des premiers émois avec son partenaire de copulation américain »..

Label : www.greatdanerecs.com


Albums