ADX

Exécution Publique tracks

Lyrics

1. MEMOIRE DE L'ETERNEL

Des hommes sont parfois condamnés pour hérésie et profanations
Traînant leur image de mortel en perdition
Du fond des abîmes, les miroirs du crime reflètent leurs visages
Traqués par les créatures du mucilage

Face aux mystères
Esprits des temps et de la nuit
La sentence est telle que tu vivras à l'infini
Face aux mystères
Esprits des temps de l'au-delà
Sanglots et pénitences
C'est à jamais que tu prieras

Ce n'est pas tout à fait le trépas mais le début d'une autre nuit
Pas la quiétude d'une tombe, seulement des cris
Tu sombreras dans le délire et les vapeurs de souffre
Renonçant à fuir, tu tomberas au creux du gouffre




2. LE JUGEMENT DE SALEM

Un village meurtri dans la nuit
Satan lui-même est compromis
A ces actes, un seul jugement
Purifier les êtres décadents

Terre de croyance
Terre de Dieu
Intolérance
Le mal de l'esprit

Salem : Névrose
Salem : L'éclat de la passion
Salem : Psychose
Salem : A perdu la raison

La vérité a subi l'outrage
De l'injustice poussée par la rage
A défaut d'étranger à juger
Ils accusèrent d'innocentes beautés

Filles de Salem condamnées à subir
Tourments et peines jusqu'à en mourir
Personne ici ne vous écoutera
Vos cris s'évanouiront dans l'au-delà




3. BROCELIANDE

Une douceur oppressante s'étale en harmonie
Dans l'aube du silence
Des soupirs infinis se posent dans la magie
Au cœur de la lande
Tout un monde de beauté
Inonde les vallées
Le pouvoir de l'étrange
Surgit de Brocéliande

Ce territoire délivre des secrets
L'histoire de la quête du Saint Graal
Cette forêt est le destin d'un duel
Du roi Arthur et Lancelot du Lac

Mystères et légendes de Brocéliande
Mystères et légendes de Brocéliande

La lune éclaire le regard de Morgane
Mauvaise fée aux mille visages
Non loin de la fontaine de jouvence
Merlin attend sa délivrance

Mystères et légendes de Brocéliande
Mystères et légendes de Brocéliande




4. CALIGULA

Fils d'Agrippine et de Germanicus
Tu es devenu Empereur Romain
Un profond dégoût pour le genre humain
Ton règne ne deviendra plus que folie
Orgies décadentes, amours incestueux
Tu as su verser une pluie de sang
Goûter à tous les plaisirs de la chair
Qu'ils te haïssent mais qu'ils te craignent

Caligula

Visage de ta sœur, regard de la mort
L'ombre de la faux, plane sur toi
Ton âme trahira tout ton corps
Mais tu continueras à hanter l'histoire

Royaume du sexe
Empire du sang

Caligula




5. LES ENFANTS DE L'OMBRE

En l'an de douleur 2153
Les guerres ont consumé la terre
Dans les décombres où se battent les rats
Des enfants pleurent des larmes de colère

Du fond de leur pénombre, ils n'ont qu'une seule idée, la punition
Faire payer à l'homme la vie qu'ils ont gâchée

Dans ces lieux de mort, c'est leur force qui règne
Poursuivant chaque proie dans le silence
Aucun remords, aucun signe de peine
Ne peut troubler le prix des sentences

L'espoir d'un renouveau leur donne les raisons de pourchasser
La race dominatrice qui les a fait prier

Les enfants de l'ombre n'ont ni dieu, ni loi, ni maître
Les enfants de l'ombre ont les marques de la souffrance
Les enfants de l'ombre ont l'espoir noyé de vengeance

Brasiers de l'univers, le temps a changé de position
Les hommes sont tombés, leur vie n'est plus un rêve




6. L'ETRANGER

On ne sait pas d'où il vient
Ni comment il a fait pour refuser le bien
Vivant au fond de la lande
Il cache ses secrets dans un profond silence

On dit que quand vient le soir
Des lueurs, des cris jaillissent hors de sa masure
Son univers est troublé
L'étranger

Son visage, personne ne l'a jamais vu
Un voile noir ne laisse qu'un regard perdu
Marchand dans les sentiers de l'oubli
Son image repousse la main d'un ami

Dans les ténèbres de la nuit
Au fin fond d'une forêt sans retour
Des plaintes déchirent le silence

Un vieil homme pleure agenouillé
Au milieu d'un cercle de fumée
Dans un spasme, il implore son Dieu
Le Dieu du Mal et ses esprits malins

Ton univers est troublé
Sorcier
Tu vis dans l'espoir et l'attente
Sorcier




7. L'ORDRE SACRE

Soldats du temple, aux richesses accumulées
Tels des apôtres prêchant leur divinité
Croyance aveugle, leur foi mène la guerre
Ma gloire est pure, pour les hommes de prière

Les commanderies soulèvent la méfiance
Ces fous ont le pouvoir de proclamer
L'Ordre Sacré

Templiers: Pas de paix pour le mal
Templiers: Combattant l'infidèle
Templiers: Pas de paix pour les armes
Templiers: Combattant le blasphème

Devant leur audace, le roi fou de jalousie
Justice ou crainte, la lutte reste sans merci
Viole la croix, frappant les gardiens du tombeau
Puni le vice, pour l'orgueil du royaume

Vaincu et le cœur meurtri
Le devoir n'est plus qu'un oubli

Jugé sous la torture
Pour l'aveu d'un secret

Marchant sur les plus grands bûchers
Le regard dans la dignité

Chevalier du Christ
Tu brûles et tu maudis




8. TOURMENTS ET PASSION

Forgée dans le plus dur métal, née de la main d'un dieu
Rien n'est égal à sa pureté
Siècle après siècle, le temps a changé sa beauté

Etranges lueurs d'un regard de sage
Tant de conquêtes, tant de désirs
Du fond des âges, elle dicte ses messages
Des peuples luttent, des peuples se déchirent

Foudre et tonnerre, statue aux pouvoirs magiques
Cris et colères, honorée jusque dans la mort

Violences charnelles des gloires et des combats
Chacun donne son corps pour une autre vie
Ensorcelé par la force de ses lois
Nul ne renonce à payer le prix

Foudre et tonnerre, statue aux pouvoirs magiques
Cris et colères, honorée jusque dans la mort

Tourmentes et passion, objet de douleur
Tes proies sont torturées
Tourmentes et passion, objet de torpeur
Ils tomberont à tes pieds

Prêchant le mal au seuil de la névrose
Vision charmeuse de ses rituels
Gorgée de sans provoquant toutes les forces
Elle périra du feu de la terre

Forgée dans le plus dur métal, tuée de la main des dieux