High Power

High Power tracks

Lyrics

1. CASSES-TOI

Tu traînes dans cette foule bruyante comme un métro
Du bourgeois chapeauté au mendiant sale et triste
Pour ta tête qui se vide tout est factice, tout est factice
Casses-toi pour effacer, y'a trop d'empreintes sur ce pavé

Casses-toi, casses-toi, casses-toi (x2)

Quand t'alignais ton pognon, elle avait le regard doux
Elle te prêtait son corps, mais toi tu voulais sa joue
T'as pas ouvert les yeux ; t'as pas vu sa main s'enfuir
Lorsque la tienne aurait voulu la saisir

Il y'a d'autres horizons, il y'a d'autres saisons
Le temps devant ta glace jouera les essuie-traces
Casses-toi dire à la fleur qu'elle était une star
Casses-toi, t'es pas un prince. …Ton pouvoir est trop mince

Casses-toi, casses-toi, casses-toi (x4)




2. ODE A LA VIE

Toi la vieille tu as passé ta vie
A torcher ton marmot, à torcher ton mari
A ranger les bouteilles qu'il vidait chaque nuit
La misère t'a violé jusqu'au fond de ton lit

Ode à la vie (x2)

Ta jeunesse, elle est morte le jour où tu es née
Dans le ventre sans joie d'une mère sans pitié
La crasse t'a servie de premier oreiller
Un oiseau ramassé fut ton plus beau jouet

Ode à la vie (x2)

Tu n'as pas eu le temps de penser à t'en aller
Un homme t'a un jour tirée de ce fumier
Il a cassé l'enfant que tu n'as jamais été
Et ton ventre a grossi sans jamais t'étonner

Ode à la vie (x2)

Pour toi la vieille qui demain disparaîtra
Comme tu as vécu : sans haine ni sans joie
Moi qui jaillis de tes tripes, moi qui fus toi
Avant que tu nous quittes, saches qu'au fond de moi….

Ode à la vie (x2)

Avant que tu nous quittes, saches qu'au fond de moi
Une petite vielle qui ne parlait presque pas
A réchauffé mes rêves quand mes soirs étaient froids
N'oublie pas, toi la vieille, que moi ton fils je t'aime

Ode à la vie (x2)




3. L'ANGE AU REGARD NOIR

Ils sont venus de ces immenses plaines
D'où il faut tuer pour ne pas mourir
Couleur de sang était leur emblème
Devant la horde, à quoi sert de courir ?
Demain la terre sera un cratère
Demain les enfants ne verront plus
Les chacals déchiqueter les corps nus
Devant ils vont bâtir un autre enfer

Au milieu de tes frères les rats et les cafards
Bien plus seul qu'en enfer, tu n'auras plus de remparts
Ton gouffre est sans soleil et tes pauvres milliards
Ne briseront pas les ailes de l'ange au regard noir

Justice pour tes crimes, pour les plaintes sans voix
Justice pour les rires dans ton palais de roi
Tu as vêtu de diamants ton trône tâché de sang
Et couvert de lambeaux ton peuple de mendiants

Et tu rampes à présent sur la roche en poussière
Ton regard n'a plus d'étoiles, tes doigts griffent la pierre
C'est ton propre tombeau qui se referme sur toi
Et l'ange dans les airs a refermé ses ailes

Voilà ce qui t'attend, roi de la guerre
Demain, dans un an, dans mille ans (x2)




4. OFFRANDE CHARNELLE

Toi, petite fille, je rêve de ton corps
Et je m'y glisserai jusqu'à l'aube de ta mort
On m'appelle « le diable » mais je serai ton dieu
Je veux briser ta vie dans un funèbre « adieu »
Je veux manger ton ventre et boire en ton sein
Afin que mon amour soit un horrible festin

Mon offrande charnelle fera gémir le Christ

Ton sang est glacé, froid comme le marbre
Tes veines vont éclater et ton visage est pâle
Je veux te dévorer, que tu pleures mes flammes
Que tu sentes le feu de l'enfer dans ta gorge
Tu incarnais la beauté, maintenant la laideur
Tu représentais la joie, maintenant la laideur

Mon offrande charnelle fera gémir le Christ

Fatiguée de mourir dans un trop long supplice
Tu t'abandonneras tu seras ma complice
Et tu fécondes en toi l'enfant qui est mon fils
Dont tu accoucheras dans une douleur sublime
Et toi, tu pourriras, puis ivre de volupté, de tendresse et d'horreur
Je regagnerai l'enfer

Mon offrande charnelle fera gémir le Christ




5. CAUCHEMAR

J'ai fait l'amour avec la mort et dans son oeil fermé
J'ai vu tout le sang de mon corps doucement me quitter
Elle avait le sourire blanc, du soleil sur la banquise
Elle avait le râle du vent sous la porte d'une église




Cauchemar, cauchemar (x2)

J'ai vu la croix pleine de sperme clouée sur ses cuisses sans chair
Et un ange à tête de hyène faisait l'amour à la lumière
Et le ciel s'est entrouvert au-delà des cotons bleus
J'ai vu ton visage de pierre pleurer sans que brillent tes yeux

Cauchemar, cauchemar (x2)

J'ai vu les chevaux blancs à la crinière volcan
Écarteler un jeune dieu qui n'était qu'un enfant
J'ai fait l'amour avec la mort et dans son oeil fermé
J'ai vu tout le sang de mon corps doucement me quitter

Cauchemar, cauchemar (x2)




6. ALCOOL

Tu es mon phare dans les nuits de tempête
Mon brouillard dans le ciel trop bleu
Tu es mon étendard quand se cogne à ma tête
Des vagues d'illusions qui sillonnent mes yeux
Tu es ma goutte d'eau au milieu du désert
Et tu es mon radeau au milieu de la mer
Tu voles sur ma vie comme un aigle d'argent
Tu cognes dans mes veines comme un fougueux torrent

Alcool (x2)

Tu es dans mes ténèbres une noire lumière
Tu mon rayon X mais tu es mon cancer
Tu es le coup de vent qui ouvre la fenêtre
Quand la flamme de ma vie commence à vaciller

Pourquoi ai-je si mal lorsque tu deviens bas ?
J'ai l'impression bizarre que tu me trompes parfois
Et lorsque je te vois sommeiller en paix dans le verre d'un autre
Je me mets à pleurer

Alcool (x2)

Tu es mon seul ami, tu es mon confident
Tu es le paradis, tu ressembles au néant
Tu es le gardien de mes rêves d'enfant
Tu es ma solitude, avec toi je suis grand

Pourquoi ai-je si mal lorsque tu deviens bas ?
J'ai l'impression bizarre que tu me trompes parfois
Et lorsque je te vois sommeiller en paix dans le verre d'un autre
Je me mets à pleurer

Alcool (x3)




7. COMME UN DAMNE

Comme un damné aux portes du paradis
Comme un prisonnier au pied des barbelés
Comme un aveugle au milieu de la nuit
J'ai peur du lendemain comme d'un cheveu gris

J'ai peur du lendemain comme d'un cheveu gris
Comme d'un cheveu gris

Comme un filet de pluie qui se noie dans la terre
Comme une perle de cil accrochée aux paupières
Comme une larme de rosée séchée par la lumière
J'ai besoin d'un ami pour fondre mon hiver

J'ai besoin d'un ami pour fondre mon hiver
Pour fondre mon hiver

Comme un peu de soleil étouffé par les brumes
Comme une herbe séchée enterrée sous la dune
Comme un grain de poussière torturé par le vent
Je suis bien trop petit pour aller de l'avant

J'ai peur de cette canne au pied de ce vieillard
J'ai peur de cette canne au pied de ce vieillard
Ce vieillard…