Anonymus

L'Académie du Massacre tracks

Lyrics

1. ONGUNQUIT 2.0

Toute la nuit j'ai couru bourré de troquet en troquet
Quand soudain le Frère André m'apparaît
Du coup, moi j'en profite pour y d'mander si Ogunquit
C'est une bonne place pour manger des hot dogs
Le thaumaturge acquiesce, fa qu'j'traverse toutes les Cantons de l'Est
Vers les lignes par la famine emporté
Arrivé à la douane j'lâche un pet y sort d'la boucane
Et toutes les grosses polices rient d'un rire de beu
Un des beus à grandes mains poilues
Curieux de voir mes deux belles grosses couilles
Charge ses longs doigts lettes de m'soumettre à la fouille
Il fouine comme un furet pour enfin trouver dans ma raie
Un joint d'pot qui s'y faisait macérer
Profitant de c'que l'beu avait la tête entre mes deux cuisses
J'en lâche un, lui m'rote un rapport de police
Et le monde carcéral me parut soudain si rural
J'étais bien, l'amour revenait dans ma ville
Et les beuf chantèrent
All i need is a pick up truck
A dog ans a chain saw
A chalet on the highway 87
A shiny mustache cutter
Bullets in my gun
And a home delivered bucket of fried chicken
Ce n'est pas sans une larme que j'ai quitté le poste de douane
Où j'avais passé de si beaux moments
Chu rentré à maison par toutes sortes de pistes de ski d'fond
En chantant fort et mal mon beau sapin
Depuis ce jour mes amis chu barré aux États-Unis
Où Boudrias descend de temps en temps
Il m'reste pour m'consoler mes vieux albums de Paul Piché
Et le village québécois d'antan
Ainsi que cette chanson
All i need is a pick up truck
A dog ans a chain saw
A chalet on the highway 87
A shiny mustache cutter
Bullets in my gun
And a home delivered bucket of fried chicken




2. LES PATATES

J'avais une terre à Ste-Agathe
Où j'faisais pousser des patates
J'avais une vache d'ins pâturages
Qui me donnait du bon fromage
Fa que j'ai monté sur ma moto
J'ai roulé jusqu'au Provigo
J'me suis acheté d'la sauce en can
Puis chu r'monté sur ma bécane en chantant
Ah! C'est bon les patates
C'est bon dedans le bedon
Bon comme Buffalo Bill qui vise dans l'mille
Boum! Boum!
Pis qui abat son bison
Avec des p'tites crottes de fromage
Ça descend dans ton œsophage
Arrosé de sauce BBQ
C'est doux, doux, doux dans l'estomac
Croyez-m'en
Ah! C'est bon les patates
En sortant de stage Bruce Springsteen
Aimait se caller une poutine
Pendant l'carême le pape Jean-Paul
En mange en cachette d'in grand bol
Quant au général Pinochet
Qui, nous dit-on, en raffolait
Après une journée de torture
Il aimait sentir la friture en chantant
Ah! C'est bon les patates
C'est bon dedans le bedon
Bon comme quand le bourreau sort son marteau
Toc! Toc!
Pis qui cloue son larron
Quand les patates sont adipeuses
Et la sauce en can sirupeuse
Quel que soit le goût du fromage
Le bonheur sera du voyage
Croyez-m'en
Ah! C'est bon les patates
Ah! C'est bon les patates
C'est bon dedans le bedon
Bon comme quand la Sagouine sort son égoïne
Zouin! Zouin!
Pis qu'a saigne son cochon
Amis, concédons pour une fois
De bon coeur la victoire au gras
Et rendons-nous dans la cuisine
Éplucher des bonnes patates pour une poutine
Ah! C'est bon les patates




3. LA CHUTE DU DOLLAR

André Montmorency et les chutes Montmorency
N'ont pas plus rapport que Patrick Huard et la chute du huard
Et Thérèse est une bacaisse qui se fout que le dollar baisse
Alors je baisse mes Levi's et baise cette bacaisse épaisse
Mais dès que ma semence a giclé entre ses reins
Je repense au dollar et je panique soudain
J'ai beau essayer de l'oublier dans le sexe
Rien à faire, la chute du dollar me laisse toujours perplexe
Alors je cours au bureau de change et en moins d'un quart D'heure
Je change toutes mes valeurs pour d'l'argent Canadian Tire
Canadian Tire
Canadian Tire
La monnaie la plus stable c'est l'argent Canadian Tire
Canadian Tire
Canadian Tire
C'est la devise que préconisent tous les investisseurs
Je me branle très souvent devant un vingt piastres
C'est si bon de voir la reine et de lui v'nir dans face
Puis je vais au dépanneur où travaille une belle adolescente
Et je paye avec la piastre encore toute dégoulinante
Je m'achète une Molson Canadian
Parce que j'aime beaucoup sa broue et sa bouteille brune
Je me sacre bien que le huard chute de seconde en seconde
Moi, je n'ai qu'des billets d'20, je n'ai pas de piastre Ronde
Mais surtout dans mon coffre-fort caché dans ma demeure
Il y a des liasses et des liasses et des liasses
De piastres Canadian Tire
Canadian Tire tu m'émoustilles
Je me sens tout mouillé comme une petite fille
Je frétille comme une anguille transpercée d'une aiguille
J'oscille comme une bille sur une allée de quille
Dans ton grand stationnement je suis rêvassant
Je pense à toutes les dépenses que je ferai en entrant
Canadian Tire
Canadian Tire
La monnaie la plus stable c'est l'argent Canadian Tire
Canadian Tire
Canadian Tire
C'est la devise que préconisent tous les investisseurs




4. LE BAD TRIP

Si le capitaine et son équipage
Naviguent en paix sur la mer loin du rivage
C'est qu'ils sont heureux d'être sur les flots
Pendant qu'en ville c'est la cohue chez les blaireaux
D'ins rues y'en a ben moins que d'habitude
Chez Ticketron, man, c'est la multitude
Au stade olympique y'a un cochon qui passe
Dans l'arrière-boutique, y'a du cash qui s'entasse
Le bad trip du siècle
Le gérant appelle son ami Donald
Pour trois soirs au Stade olympique de Montreal
Donald se dit"Wow! les blaireaux vont mordre!"
Il l'annonce à radio, pis comme de fait c'est la horde
Ils cassent leur tirelire pour avoir d'l'argent
Se lèvent à cinq heures et vont se crisser en rang
Pour être en avant quand le gros cochon
Va passer d'ins airs attaché sur son cordon
Le bad trip du siècle
Après deux ou trois heures interminables
A faire semblant qu'ils sont pas minables
Les vieux croûtons plates retournent au vestiaire
La foule est contente de s'être fait avoir
Les plus blaireaux achetent un chandail
Pis sautent dans l'métro parce que demain y travaillent
Demain à job, ils l'auront su'l dos
Pour qu'on sache enfin à quel point ils sont blaireaux
Le bad trip du siècle




5. LES PORTES DE L'ENFER

Oh! GI Joe descend de l'hélicoptère
Il porte la guerre humanitaire sur terre
Il est barbé de fer, il a des accessoires
Et ses bottes sont propres comme une plotte de nonne
Avec son look d'enfer, on peut pas se méprendre
On voit bien que là d'où il vient, il y a dela cendre
Il y a des fourches, des cornes, des méchouis
Il y a visiblement quelque chose qui cuit
Mais nous sommes là, nous sommes crinqués
Nous sommes la digue contre le raz-de-marée
Nous sortons de l'Académie du massacre
Nous comme dynamiques, on a des contacts
On a un bon réseau, nous commes hot
Ils vont chier dans leurs culottes
Ils ont la puissance, ils ont les armes
Mais nous savons comment leur tirer des larmes
Tapis dans l'ombre comme Réjean Ducharme
Dans le silence nous préparons le vacarme
Largué aux portes de l'enfer
En enfer, fait chaud en câlice
La sueur fans l'cou fait des grandes coulisses
Tes longs cheveux gras te collent sur les tempes
Tu sues du jus, tu pues du cul pis t'es tout trempe
Il n'y a pas de raison pour que c't'endroit-là existe
Jetons nos avions contre leurs édifices
Ils méritent la mort, ils méritent la strap
Un, deux, trois faut les sortir d'la map, à l'attaque
En enfer, tout le monde est méchant
Les petits, les grands, les femmes et les enfants
Câlissez-moé donc le feu là-dedans
Pas de quartier, pas de gant blanc
Ils ont Wal-Mart, ils ont mickey Mouse
Nous avons la hargne et les kamikazes
Nous avons la foie nous commes prêts à mourir
Autant qu'ils seraient prêts à fourrer Britney Spears
Largués aux porte de l'enfer
Ils ont marché sur la lune, ils connaissent cet astre
Maintenant ils vont connaître le désastre
leur président ne tripoteras plus de stagiaire
Leurs obèses retourneront à la poussière
Ils vont mourir, c'est la fin




6. L'AGE DE BIERE

Nous sommes à l'âge de bière.
Et l'homme des tavernes.
Entre chez lui le soir.
Et se faire dire par sa femme.
"Tu pues, t'es con, t'es encore en boisson".
Tu penses rien qu'à boire.
Ta vie c'est un désert".
Mais dans le désert.
Il n'y a pas de bière.
Ni de scotch, ni de partner de brosse.
Alors les yeux du gars s'ferment pendant qu'sa femme Argumente.
Il s'endort et dans ses rêves y'entend ses chums qui Chantent.
Molson - M'a en prendre y'en qu'une.
Labatt Bleue - Pas plus que deux.
Corona - Ok, juste trois.
Wild Cat - j'arrête apres quatre.
Iglou, iglou...
50- Bon là faut j'rentre.
Tremblay - Ah! Est déjà débouchée!.
Iglou, iglou... Ah!.
Il est des nôtres.
Il a bu sa bière comme les autres.
Le lendemain matin.
Aille! ouille! Le cerveau!.
Il s'en va au pharmacien.
Quérir un petit pot.
Chemin faisant, notre homme.
Retrouve lentement la forme.
Ça tombe bien, voilà Langevin.
"On vas-tu prendre une bières?".
Et les v'là au comptoir.
M'as en prendre rien qu'une - Sleeman.
Là faut j'arrête - Coors Light.
Ah! Ben v'là Robert - Une 'tite dernière.
Tu pars pas tu suite ? - Maudite.
Iglou, iglou ....
Bon, là, faut j'me pousse - Boréale rousse.
Faut vraiment que j'y aille - Molson Dry.
Iglou, iglou....
Il est des nôtres.
Il a bu sa bière comme les autres!
Porte-le au frontibus, au nez-tibus, au manton-bus, au teton-bus, au ventri-bus, au Sexis-bus, pied-tibus, à Musique-Plus, iglou, iglou...
Il est des nôtres.
Il a bu sa bière comme les autres.
À l'âge de bière.

7. MOURIR POUR LE CANADA

J'ai atteint le grand âge
Auquel je suis rendu
Sans laisser sur mon passage
Quelque acte de vertu
Quelque noble message
Mais je ne monterai pas
Vers les douceurs célestes
Sans poser une fois
Un honorable geste
Je m'en irai par le chemin le plus droit
Car je veux mourir pour le Canada
Ô toi le pauvre nain
De trois pieds et demi
Ne blâme pas le destin
De t'avoir fait petit
Comme un Liliputien
Oublie donc ton chagrin
Et pense que toi aussi
Tu es un Canadien
Tu en seras grandi
Et tu sauras qu'il n'est de plus grande joie
Que celle de mourir pour le Canada
Quand nous passons le seuil
De la froide saison
Les érables s'effeuillent
Et perdent leur toison
Me plongeant dans le deuil
Gisant sur l'herbe brune
Feuilles d'érable succombent
Je ramasse chacune
Et leur creuse une tombe
Par dessus laquelle j'élève une croix
Qu'il fait bon mourir pour le Canada
Quand je pense aux combats
Que livrèrent mes ancêtres
Pour bâtir de leurs bras
Ce havre de bien-être
Qu'est notre Canada
Comme le castor vaillant
Qui construit son barrage
Ou l'orignal parlant
Couramment deux langages
Me monte à la gorge un sanglot de joie
Tant je veux mourir pour le Canada
Quand je saurai qu'en moi
La mort fait son chemin
J'irai d'un triste pas
Triste oui, mais serein
Là où l'on vote mes lois
Face à mon parlement
D'un geste solennel
Je prendrai place devant
Le flambeau éternel
Qui brûle en souvenir de tous ceux-là
Qui ont su mourir pour le Canada
Et j'y plongerai afin qu'on dise de moi
Il a su mourir pour le Canada




8. L'ETRE EN TANT QU'ETRE

L'essentiel est herméneutique
Son intuition est eidétique
L'ontologie pose la transcendance
La théologie pose le transcendant
Vor! Vorhib! vorhshashcht! vorschisht!
Le paysage rassurant de mon agir s'évanouit
Je suis maintenant nu et à la merci de
L'être en tant qu'être
Nu et la merci de
L'être en tant qu'être
J'ergote, j'ergote, j'ergote
Das Sein, das sein
C'est pour toi que je chante le rock
Hier au matin je regardais par la fenêtre
Quand j'ai vu passer l'être en tant qu'être
Je suis seul dans la nuit noire
Mais même si je ne peux rien voir
Je n'ai pas besoin de flashlight
Je m'ouvre à la lumière de l'être en tant qu'être
L'être en tant qu'être
Seul au fond de son lit, seul au bout de la nuit
L'être en tant qu'être
Il est temps que je change le visage de mon dieu
L'être en tant qu'être
C'est la plus belle saison de ma vie
L'être en tant qu'être
Hey! La gang! Ça va brasser dans cabane avec l'être en tant qu'être
Tout en mangeant un hamburger
Moi, je lisais du Heidegger
Je nourrissais à la fois mon ventre et ma tête
J'étais à la fois pénétré de viande et de
L'être en tant qu'être
Pénétré de viande et de
L'être en tant qu'être




9. SEBASTIEN BENOIT

Moi, il y a des gens que je n'aime pas
Sans qu'ils m'aient fait quoi que ce soit
Dès que je les vois je ne les aime pas
C'est comme ça je ne sais pas pourquoi!
Euh..., j'ai de la misère à comprendre
Qui c'est que t'aime pas ? Donne-moé un exemple"
Euh... Comme ça, j'pourrais donner un nom
Mais je voudrais pas nuire à sa réputation
"Ah, ah, ah....Pourquoi tu buckes?
On va pas l'répéter, ça va rester dans le truck"
Non j'veux rien savoir...
"Ok d'abord, si t'es willing
On t'emmène aux danseuses pis on te paye une tite ligne"
Ah! Ciboire
Là, c'est une ben aut' histoire
Je l'avoue, c'est plus fort que moi
Moi, je n'aime pas Sébastien Benoît
Sa face, sa voix ou les deux à la fois
À CKOI, ou à Radio-Canada
J'ai bien essayé de l'aimer mais en vain
Peine perdue, je ne l'aime point
Moi je n'aime pas Sébatien Benoît
Let's go, tout le monde on chante ensemble
Moi je n'aime pas Sébatien Benoît
on chante en choeur
Moi je n'aime pas Sébatien Benoît
Hey, allez-vous chanter maudite marde?
"Non, on chantera pas"
Ben pourquoi ?
"Parce que nous-autres en l'aime Sébas
En entrevue y'est efficace
y'est capoté ben raide
L'été, on va aux foufounes Électriques
Avec les gars d'Overbass, de Voïvod pis des Ghoulunatics
Bref une gang de pouèls
On boit d'la bière
Pis on r'garde Sébas sur un écran géant
Pis après l'émission en direct
On passe des reprises enregistrées sur casette
On trippe, c'est capoté
Dans le millieu des métalleux
Sébas est tres respecté"
Voyons les gars, vous niaisez?
"Ben oui, crisse d'épais"
"On n'est pas des fifs!"
"M'a t'casser a yeule!!
Ah! Là je vous reconnais!
Moi je n'aime pas Sébastien Benoît
Ça ne m'empêche pas de dormir
Mais ça fait tout de même du bien de le dire
Au fond, je ne l'haïs pas tant que ça
Tout simplement, je ne l'aime pas
Moi je n'aime pas Sébastien Benoît




10. MÔMAN DION

La nuit dernière j'ai fait un rêve épouvantable
J'étais une pomme de terre de St-Amable
Arraché à ma terre natale, déporté à Montréal
Un gros camion me dompe à station de télévision
Les caméras tournent
On fait jouer la p'tite toune
Puis le bourreau fait son apparition
Ah! Non! C'est Maman Dion!
La cruche m'épluche
La torche m'écorche
Puis dans l'eau bouillante elle me plonge
Quel horrible songe
Je me réveille en sueurs
Je tremble de frayeur
Pour me remettre d'aplomb
Je me traîne jusqu'au salon
Transis, j'm'assis
J'appuie sur le piton
Mais là malédiction
Ah! Non! C'est Maman Dion!
En proie à la folie
Je sors de mon logis
Et je me réfugie
Au dépanneur, au dépanneur
J'm'achète un Player's king size
Mais à côté de la caisse
Elle est là qui me guette
À la une d'Écho-Vedettes
Fuck you, fuck you, fuck you Maman Dion
Fuck you, fuck you, fuck you Maman Dion
Fuck tes recettes pis fuck tes chaudrons
Fuck you, fuck you Maman Dion
Maman Dion fait des tartes aux fraises
Elle fait des tartes aux framboises
Elle fait des tartes qui nous enchantent
Elle a même déjà fait une tarte qui chante
Je m'en vas chez ma mère
A me fait une tourtière
A me dit ça va être bon
J'ai pris ça à Maman Dion
Non! Non! Non! Comment fuir Maman Dion?
Une seule solution semble sûre : la fuite dans les drogues Dures
Je cours chez mon pusher
J'passe devant l'club de danseurs
Qui c'est que j'vois faire la queue?
Maman Dion s'en va voir des queues
Je drope deux trois buvards, j'ai des hallucinations
Qui c'est que je vois dans mes cauchemars
Encore Maman Dion, non!
Fuck you, fuck you, fuck you Maman Dion
Fuck you, fuck you, fuck you Maman Dion
Fuck tes recettes pis fuck tes chaudrons
Fuck you, fuck you Maman Dion
Si nous ne prenons pas nos précaudions l
Si nous ne faisons pas attendion
Comme Maman Dion, Stéphane Dion, Lise Dion et Benoît Dion L'gars de son
Un jour nous serons tous des Dion
Il y aura Yasser Aradion, Georges W Dion, Luc Plamondion, Gérard Depardion
Lundion, mardion, mercredion
Nous danserons des rigodions
Jeudion, vendredion, samedion
Nous danserons le discodion
Nous ferons des manifestadions
Où nous scanderons non, non, non ,non
Non à la mondialisadion
Non à la mondialisadion
Non à la mondialisadion




11. LE GALA DE L'ADISQ

Une chanteuse plate rêvait d'gagner des Félix
Et d'arriver en limousine au gala de l'ADISQ
Elle s'est donc appliquée à devenir insipide
Ce fut pour elle naturel et rapide
Son disque et son show dulls comme ça s'peut pas
Lui valurent une invitation au gala
Quand le taouin a sorti son nom d'l'enveloppe
Elle mouillait ses p'tites culottes, quelle saloppe
Non, je n'irai pas au gala de l'ADISQ
J'm'les glisse
Juste en bas du coccyx
Vos hostie d'trophées d'twit
C'tait l'boss d'une grosse compagnie d'disques
Qui votait pour les prix d'l'ADISQ
Il n'a pas écouté un seul des microsillons
Ni vu un seul des shows en nomination
Ainsi font font font les gens de l'industrie
Ils donnent leur appui à leurs amis
Quand c'est un d'leur chums qui est gagnant
Il sont fiers d'être s'a liste des remerciements
Non, je n'irai pas au gala de l'ADISQ
Quand ils ouvrent l'enveloppe
D'la catégorie pop
Jamais ma poche ne plisse
Je suis déjà allé jadis
Au gala de l'ADISQ
J'ai bu du vin
J'ai checké les gros seins
J'ai mangé des sandwiches
J'ai croisé les gens les plus insignifiants
Et des chanteuses à grosses boules
J'me d'mandais en sacrament
C'que j'crissais dans cette foule
Après trois heures de pur ennui
Ben saoul j'ai r'gagné mon taudis
J'ai dompé mon trophée dans l'garage
Drette dans l'bac à recyclage
Non, je n'irai pas au gala de l'ADISQ
Pourquoi courir le risque
D'user ses ménisques
Rien que pour aller chercher un Félix
Non je paierai pas les cent quequ' piastres
C'est trop couteux d'avoir sa place
On ne me verra pas la face à ce gala
Mieux vaut s'payer une danse à dix
Qu'aller au gala de l'ADISQ




12.GODZILLA 2003

Avec toutes ses grandes dents.
Il fait peur aux enfants.
Et les fifs sont heureux.
De voir une si grosse queue.
Mais hélas! Godzilla.
A quitté le Japon.
Et nage en direction.
Des eaux du Canada.
Le méchant animal.
Remonte le Saint-Laurent.
À la nage il se rend.
Jusqu'au port de Montréal.
Le monstre surgit du fleuve.
Ses pattes écrapoutissent.
Les gens et les bâtisses.
D'Hochelaga-Maisonneuve.
Fini l'Est de Montréal.
Et les fonctionnaires pensent.
Youpi! Moins de dépenses.
Pour le bien-être social.
Mais déjà Godzilla.
Gagne le stade au grand mat.
Il y pose son gros cul.
Les Expos se font chier dessus.
Godzilla lâche son tas.
Sur la tête des Expos, il en largue.
Ils auront.
Une raison.
Enfin de se plaindre qu'ils sont dans marde.
Au centre Bell le gros.
Dinosaure assassin.
Élimine les Canadiens.
Bien plus vite que Buffalo.
Au temple de Raël.
La créature cruelle.
Balaie comme un cyclone.
Plus de clowns que de clone.
La narine qui frémit.
Éric Lapointe suit.
La bête qui, comme la foudre.
Peut tout réduire en poudre.
L'implacable saurien.
Remonte la rue Saint-Laurent.
Et écrase successivement.
Portugais, Juifs et Italiens.
Parizeau applaudit.
La bête préhistorique.
Qui a enfin réduit.
Le poids du vote ethnique.
Mais déja le lourdaud
Attiré part le bruit.
Arrive sur le plateau.
De Star Académie.
Godzilla! Godzilla!
Élimeneras-tu tous les concurrents.
La bestiole dans l'émission dull.
Y'a des grosses chances que ça pisse le sang.
S'emparant du micro, le gros lézard.
Estonne une toune de Zachary Richard.
Mais comme il est obèse, laid et suintant.
Personne ne vote pour ce dégoûtant.
Blessé dans son orgeuil de reptile.
Godzilla plonge dans l'eau et fuit la ville.
E t Péladeau s'esclaffe, empilant son cash.
Quel farceur, il est hilare, il vient encore de faire la Piastre.




13. 13 JUIN 2003

Dans la chaleur du bitume.
C'est bon une 'tite bière frette.
Et au Quai des Brumes.
La fenêtre est ouverte.
Une limousine vire.
Et vient se parquer.
Juste en avant du Quai.
Et du restaurant Amir.
Le restaurant Amir.
Où j'ai déjà fait la file.
Pour un faladel.
Et une root beer.
La porte d'la limo s'ouvre.
Comme les portes du Louvre.
Où la joconde sourit aux twits.
Derrière sa vitre.
Un gros black.
Surgit en Cadillac.
Au fait, c'tu une Cadillac?.
"On s'en tabarnak!".
Le noir en habit.
Regarde à gauche pis à drette.
Et en anglais y dit.
Que tout est correct.
Fa qu'un deuxième lascar.
Qui porte des verres fumés.
Met le pied hors du char.
Et tous deux entrent au quai.
Tout est Ok au Quai.
Le noir s'arrête au bar.
L'autre s'en va aux toilettes.
S'installe devant l'urinoir.
Et se sort la quéquette.
Là même où Mononc'Serge.
À déja secoué sa verge.
Comme Fred Fortin, Olivier Langevin.
Et même Gilbert Langevin.
Celui qui a écrit "La voix que j'ai".
La fameuse toune de Gerry Boulet.
Cette voix que j'ai.
La serveuse qui travaille tu seule.
Demande au gros noir.
Si y voudrait pas une Belle Gueule.
Ou quelque chose d'autre à boire.
"No thanks" répond le gros.
À la waitress pendant.
Que l'autre zigoto.
Se secoue le gland.
Ça fa que le bonhomme.
Qui porte des lunettes noires.
Sort de la toilette des hommes.
Et sans laisser de pourboire.
Remonte dans la limo.
Précédé par le gorille.
Et 1,2,3, go.
Repartent d'ins rues de la ville.
Le lendemain, samedi.
Au centre Molson qui.
A c't'heure s'appelle.
Le centre Bell.
En premiere partie.
Voïvod était là.
Avec son guitariste Piggy.
Away au drum, Snake à la voix.
Et l'ancien bassiste de Metallica.
Mais le show principal.
De cette soirée métal.
Dans l'ancien Centre molson.
C'étais Ozzy Osbourne.
Oui, oui, c'était bien lui : Ozzy.
Qui était venu pisser.
D'ins toilettes du Quai.
Savoir que le célèbre.
Prince des ténèbre.
S'est soulagé si près de chez moi.
Ça me rempli d'émoi.
Uriner c'est beaucoup moins plate.
Quand on le fait.
Où l'a fait l'ancien chanteur de Black Sabbath.
Oh! Émotion rock.
Oh! Vidons nos bocks.
Pour qu'au plus vite on retourne.
Pisser là où a pissé Ozzy Osbourne.
Oh! Émotion rock.
Oh! Vidons nos bocks.
Ça s,est passé comme je l'ai dit.
Un vendredi après-midi.
Coin Saint-Denis pis Mont-Royal.
À MontrealOh! Émotion rock.
Oh! Vidons nos bocks.




14. MARIJUANA

C'était dimanche après-midi au square Berri.
La police procède à l'arrestation d'un squeege.
Ils fouillent dans ses poches, ils lui passent les menottes.
Et qu'est-ce qu'ils trouvent: un demi gramme de pot.
Les polices confisquent la matière dangeureuse.
Pis après leur shift ils s'en vont aux danseuses.
Dans le stationnement avant d'entrer.
Ils se roulent un gros joint avec le pot confisqué.
En chantant Marijuana, marijuana, marijuana.
Non à la légalisation de la marijuana.
Marijuana, marijuana, marijuana, marijuana.
Chaque fois qu'les bœufs avaient envie de stock gratis.
Le squeege s'faisait arrêter par la police.
Chaque semaine il s'faisait pincer avec du cannabis.
Le juge lui a donc donné la sentence la plus christ.
Le laveur de vitre s'est ramassé en prison.
Le juge est rentré fumer un joint à maison.
Et le lendemain ce brave gardien de nos valeurs.
Partait en Thaïlande se taper des p'tites mineures.
En chantant Marijuana, marijuana, marijuana.
Non à la légalisation de la marijuana.
Marijuana, marijuana, marijuana, marijuana.
Le squeege en d'dans essayait d'passer l'temps.
Il a vite été incité à descendre d'un cran.
C'tait quequ' chose de bin plus fort qu'la marijuana.
Qu'les gardiens lui vendaient pour arrondir leurs fins D'mois.
Quelque temps après not' loser est mort d'overdose.
Et pendant que le laveur de winshield repose.
Ottawa envisage de rendre le pot légal.
Oui, mais seulement à des fins médicales.
Comprenons l'hésitation des morons d'Ottawa.
Ils veulent pas faire de peine à leu' chums d'la mafia.
Et comme c'est là, le pot génère des milliers d'emplois.
Chez 'es gardiens de prisons les juges et les avocats.
Marijuana, marijuana, marijuana.
Non à la légalisation de la marijuana.
Marijuana, marijuana, marijuana, marijuana.