Babylon Pression

Travaille Consomme et Meurs tracks

Lyrics


1) Seul parmi les autres

Oh petite ,tu sais,
Ce soir,accoudé au bar je suis saoul
Je ne técoute pas petite
Tout ce qui m'interesse c'est bourrer tes fesses
J'en suis fou, une histoire de cul sans conséquence
Oh petite embrasse-moi, enlace-moi,
Avant que je ne sois trop ivre!

Sauve-toi, échappe-toi encore
Je suis seul parmi les autres (x2)

Un coup, un p'tit coup,
Un coup, un p'tit coup
Sans question, sans coup de fil, sans conséquence
Tu m'permet petite,
Tu m'permet peut-être
De t'offrir mon sexe comme seul avenir entre nous
Je suis las, je suis las de suivre ton pas
Je suis mort de vivre pour toi,
Je suis seul, seul, seul parmi les autres
Je suis seul parmi les autres

Seul, sale, soaulé, solo, salaud
Certainement le plus raté de tes héros,
Battu par la vie, battu par l'ennui,
Battu par l'envie je représente la came une fois de trop

Seul (x5)

Seul avec ton sourire,
Tout seul j'imagine ta tête dans un sac
Et le sac à l'arrière (x4)

Sauve-toi, échappe-toi encore
Je suis seul parmi les autres (x2)

Seul, sale, saoulé, solo, salaud, zéro (x2)

Je suis seul parmi les autres,
Ce sera ton tour un jour ou l'autre




2) Je ne sers à rien

Depuis le temps où mon temps
Je le passe dans la merde
Depuis le temps où mon temps
Je le passe à le perdre

Je ne sers à rien (x4)

Mes petits c'est papa qui vous parle :
Papa ne pourra pas accompagner ton frère au foot
Papa devant son verre, papa n'en a plus rien à foutre
Papa ne pourra pas t'accompagner non plus au bal
Rejoindre tous tes petits copains à l'hôpital
Papa veut son mescal, papa s'ennuie, papa vomit
Papa se saoule pour oublier sa vie
Laisse papa tranquille papa ne veut pas t'aider
Laisse papa tranquille papa ne veut pas t'aimer

Je ne sers à rien (x4)

Je ne sers à rien et je le revendique
Je ne pense à rien et je le revendique
Je ne sers à rien et je le revendique

Je ne sers à rien

Depuis le temps où mon temps
Je le passe à le perdre (x2)




3) Déjà mort

Mon crédit, ma voiture,
Un mariage, des enfants,
Un travail, de l'argent,
Un C.D.I, un futur
Je suis déjà mort !
Mon p'tit confort, ma petite femme,
Mes p'tits congés, mes RTT,
Mes petits sous, ma p'tite télé
Ma p'tite maison, ma location,
Mon p'tit bureau, mes p'tits stylos,
Mes p'tits gâteaux, mon p'tit tupper,
Mes p'tites affaires, mon C.D.I,
Ma mutuelle, GO !!
Mort !

Pars si tu le peux encore,
Pars pour ne plus être mort !
Ma vie pourrie, mon travail, mon crédit !
Fixé sur mon sort je suis déjà mort !

Déjà mort (x4)

Déjà mort,
Dans ma tête je suis déjà mort (x2)
Yeah yeah yeah yeah ! GO !
Mort !

Pars si tu le peux encore,
Pars pour ne plus être mort !
Ma vie pourrie, mon travail, mon crédit !
Fixé sur mon sort je suis déjà mort !

Chaque jour,
Mon doigt presse un peu plus
Sur la détende d'un flingue imaginaire
Collé sur ma tempe
Je sombre au quotidien dans une mort lente !

Esclave du C.D.I ! Yeah !
Esclave de l'entreprise ! Yeah !

Je suis déjà mort !

Déjà mort !
Mort! (x2)

Déjà mort ! (x2)
Mort ! (x2)

Déjà mort ! (x5)




4) La vie sous vide

Il est temps d'être mort
Et non d'être heureux (x2)

Et rien ne bouge, rien ne fonctionne,
Rien ne se passe jamais comme prévu
Ma vie si vide, ma vie sous shit
J'oublie si vite ma putain de vie sous vide
Ma putain de vie sous vide
Vide

Et rien ne bouge, rien ne fonctionne,
Rien ne se passe jamais comme prévu
Ma vie si vide, ma vie sous shit
J'oublie si vite ma putain de vie sous vide

J'aimerais me camer n'importe quand, n'importe où
J'aimerais boire dès le reveil, ne pas savoir où
Je suis, ce que je fais, perdre le contrôle
Basculer dans l'alcool, je ne suis qu'un homme
Nous dansons tous sur la piste dans l'espoir
D'être remarqués dans une illusion de bien-être
Si vite oublié, si vite remplacé,
Ce corps si vivant est pourtant déjà condamné

Et rien ne bouge, rien ne fonctionne,
Rien ne se passe jamais comme prévu (x2)

Les gens heureux n'ont pas d'histoire,
Les gens heureux n'éxistent pas.

Et rien ne bouge, rien ne fonctionne,
Rien ne se passe jamais comme prévu
Ma vie si vide, ma vie sous shit
J'oublie si vite ma putain de vie sous vide

Et rien ne bouge, rien ne fonctionne (x3)




5) La France a peur

Bienvenue en France
Où rien n'avance
Où on ne pense qu'à soi,
La décadence est la !!
La peur consume les hommes
La France bascule,
La France consomme,
La France, la France recule,
La France t'encule !!!

Barri (x4)
Barricadés !
Barri (x4)
Barricadés !

La France a peur !
Barricadés ! (x4)

Consommer pour ne plus penser,
Pour se protéger des autres,
On ne se bat que pour une cause :
La notre !

Baiser peut tuer,
Boire peut tuer .
Fumer peut tuer,
Baiser peut tuer.
Baiser peut tuer,
Boire peut tuer,
Fumer peut tuer,
Mais c'est la peur qui nous tuera tous en premier !!

Barri (x4)
Barricadés !
Barri (x4)
Barricadés !

La France a peur !
Barricadés ! (x4)

Putain de merde !

La France a peur ...
Mais c'est la peur qui nous tuera tous en premier
C'est la peur qui nous tuera tous en premier (x3)
C'est la peur !

La France a peur !!
Travaille, consomme et meurs ! (x2)

Meurs !




6) Responsable mais pas coupable




7) Demagloria

La vie ne sera pas si folle,
Le temps m'affole, non bébé
La vie ne sera pas si bien
Je ne sais pas pourquoi,
Je ne sais pas pourquoi,
Je ne sais pas pourquoi,non bébé
La vie s'achève quand on commence à l'aimer

Je ne suis pas ton papa poule,
Un patron cool,
Un obstacle.
Je ne suis pas comme dirait ta mère...
Un spectacle.
Et ça tu l'savais déjà,
Tu l'savais déjà
Tu l'savais déjà !

La vie ne sera pas si folle,
Le temps m'affole, non bébé
La vie ne sera pas si bien
Je ne sais pas pourquoi,
Je ne sais pas pourquoi,
Je ne sais pas pourquoi,non bébé
La vie s'achève quand on commence à l'aimer

Je ne suis pas ta maman gâteau,
Un petit ado,
Un raté.
Je ne suis pas comme dirait ton père...
Détraqué.
Et ça tu l'savais déjà,
Tu l'savais déjà
Tu l'savais déjà !

Pute !
Gloria bébé!

Non tu n'auras d'augmentation (x8)

Gloria Patronat (x8)

Je vais crever bébé
Et tu ne seras pas là,
Je vais mourir beauté
Et ça sera sans toi
Je vais crever bébé
Et ça ne changera pas
Je vais mourir beauté
La fin sera sans toi

Je vais crever bébé
Et tu ne seras pas là,
Je vais mourir beauté
Et ça sera sans toi
Je vais crever bébé
Et ça ne changera pas
Je vais mourir bébé...

La vie ne sera pas si folle,
Le temps m'affole, non bébé
La vie ne sera pas si bien.
Je ne sais pas pourquoi,
Je ne sais pas pourquoi,
La vie s'achève quand on commence à l'aimer.




8) Tellement de connards et si peu de cartouches

Instrumental




9) Sandwich à la Merde

Faut qu'tu consommes
Si tu veux pas qu'ton monde s'écroule
Faut qu'tu consommes plus ! (x4)

Vas-y avance connard,
Vas-y consomme c'est bien,
Comme toujours,
Plus de gras, plus de nicotine, plus de tabac,
Plus de sel, plus de sucre, plus d'alcool,
Plus de caisses ,
De plus en plus grosses, de plus en moches
Qui roulent toujours de plus en plus vite, vite, vite
Travail vite fait, repas vite fait,
Baiser vite fait, boire vite fait
Crever vite fait d'une attaque,
Mac Do te prépare ton menu crise cardiaque

Consomme,Consomme,Consomme,Consomme,
Si tu veux pas qu'ton monde s'écroule
Faut qu'tu concomme
Consomme,Consomme,Consomme,Consomme,
Si tu veux pas qu'ton monde s'écroule
Faut qu'tu concomme
Consomme,Consomme,Consomme,Consomme,
Si tu veux pas qu'ton monde s'écroule
Faut qu'tu concomme
Consomme connard, consomme, consomme
Si tu veux pas qu'ton monde s'écroule.

Désirez-vous un dessert,
Désirez-vous un café,
Désirez-vous un cancer,
Désirez-vous un café,
Désirez-vous un cancer,
Désirez-vous un café (x2)
Faut qu'tu consommes
Si tu veux pas qu'on monde s'écroule
Faut qu'tu consommes
Sur place ou à emporter!

C'est à l'Etat que tu donnes !
Hey ! Consomme plus !

J'ai asservi la planète à mon économie,
J'ai vidé vos cerveaux,
J'ai asservi la planète à bouffer mes produits
Vous êtes tombés accrocs,
J'ai organisé l'racket de vos cultures et de vos idéaux,
En envoyant mes rockets,
Normaliser le monde à la sauce Mac Do.

Accroc à ton Mac Do comme une à une dose de crack,
Stop Big Mac a mis d'la coke dans ton pepsi.
Avec le temps, j'encaisse mieux la sensy,
Sentez les odeurs, j'ai vomi dans ton sunny.
La foule s'empresse d'aller voir le phénomène,
Tous tes sous tu me mènes ou tu vas te faire mettre car,
Nous nous nous nous nous, c'est le goût,
C'est les sous, l'arrière goût, le goût amer,
Sandwich à la merde.
Le Pape Benoît XVI a invité Ronald Mac récemment
Quand on lui a dit qu'il ne pratiquait le sexe qu'avec les enfants
Merci Ronald de donner autant de bonheur aux gens.

Maintenant faut qu'tu consommes c'que j'te donne
J'ai mis le monde à ma botte et c'est moi qui fais la donne (x2)

Faut qu'tu consommes
Si tu veux pas qu'ton monde s'écroule
Faut qu'tu consommes plus ! (x4)

Quand j'dégueule ma bile et mon Double Big Merde,
J'marrache l'estomac avec tes putains de steak au soja,
C'est pas vraiment pour l'goût d'la bouffe vu qu'il n'existe pas,
Mais plutôt pour l'symbôle, même chose pour Coca.
Invasion planétaire, au fin fond du désert,
Avant les bombes des militaires, y'a toujours Ronald et Coca
J'voudrais un Chicken Big Mac, Saddam, à Bagdad,
Un Sunday fraise et une salade sauce Rwanda.
Dans l'estomac, bombardement d'ulcères
Et tournée de cancers Made in America.
Ouais c'est l'Mac Do qui est l'arme de destruction massive,
Qui gave tes gosses de propagande passives,
De cultures adductives au cinéma de merde,
Bouffe ta merde à base de bombes dans l'bide,
D'aide humanitaire bidon,
Les sandwich à la merde sont toujours en promotion.




10 ) Esclave de la Patrie

Obéis ! (x8)

Esclave de la patrie,obéis,
Les gens nous haïssent dehors.
Condamné à obéir.
Menteur, mauvais, fumier,sans regret,
Le Christ n'est pas mort pour toi,
Inconsistante et molle,
Pauvre merde, une vie vouée à l'Etat.

Enfant de la patrie,
La tyrannie est arrivée,
Quand babylon a dit,
Tu obéis au pas cadencé,
T'as qu'à danser
Au rythme des balles.

Tout passe,
Tout se fane et disparaît,
Tout crève en silence. (x2)

Mauvais, fumier,sans regret,
Condamné...

Condamné à obéir,
Obéis, obéis, obéis,obéis,
Condamné à subir,
Obéis, obéis, obéis.




11 ) Ne pars pas ou je te tue

Ta vie, ta vie c'est d'la merde!
T'as rien fait pour moi,
Les anges ne passeront pas.
Juste une chance beauté,
Une putain de chance.
Je ne te pardonnerais pas, non !
J'avais rêvé d'une vie à deux,
D'un bon emploi,
J'avais rêvé d'une grande demeure
Rien que pour toi.

Ne pars pas ou je te tue !
Ou je te tue!

J'ai voulu faire de toi une femme
Mais tu n'es qu'une putain !
Non ne pleure pas,
Tout en toi sonne faux,
Encore et encore je me noie.
Putain de merde mais qu'est ce que t'as fait !

Reviens ! Reviens ! Reviens !
N'oublie pas,
Tu vas mourir!
Reviens !
N'oublie pas,
tu vas souffrir !
Reviens !
N'oublie pas,
Tu vas mourir!

Reviens !

Ne pars pas ! (x4)
Ou je te tue ! (x3)

Si tu pars je te tue (x4)
Ne pars pas ou je te tue !!




12 ) J'ai Trente Ans Et J'Ai rien Fait

Trente ans et toujours rien,
Même pas toutes mes dents,
Ce soir je suis prêt à suivre le diable.
Tirant sur ma queue jusqu'à la corde,
Buvant ces liqueurs fortes
Comme du métal bouillant.
Pissant sur la patrie sauvage,
Le coeur au ventre,
J'ai une revanche à prendre.
J'ai brûlé mes ailes sur le soleil,
En appelant Lucifer,
Je nourris mon cancer.

Y'avait toujours un pote
Qui tapait sur les autres,
Et puis un autre
Qui s'tapait les copines des potes.
Y'avait toujours un pote alcoolique
Qui roulait trop vite,
Ca finissait toujours tout bourré à la clinique.
Et puis celui qui t'amenait toujours
Dans des plans glauques,
Coursé par des pitt-bulls
Pour 3 grammes de popo d'Istambul
A 3 heures du mat'.
C'était la vie mec,
Depuis j'ai trente ans et je m'ennuie sec.

Rien ne pourra m'arriver,
Et je ne pourrais plus jamais changer,
Recommencer,
J'ai trente ans et j'ai rien fait.
Je donne à la vie une raison de crever,
Essoufflé de courir après mes rêves.
Il ne reste que mes acid lyrics.
A balancer dans les yeux de l'aristo gras,
En quête de gramme,
La boisson m'emportera.
Le volume à fond sur un vieil air de blues,
Craint pas la mort !
J'voudrais aller au bout du monde.

J'ai brûlé mes ailes sur le soleil,
En appelant Lucifer,
Je bois juste un dernier verre,
Juste un dernier verre,
Juste un dernier verre,
Juste un dernier verre,
Juste un dernier verre...